Retour aux actualités
Article suivant Article précédent

Portrait de Stratos : Nicolas Schindler [Promo 2000 ]

Portrait

-

07/01/2020

Nicolas Schindler – Stratos 2000 - "Du joailler au paysagiste écocitoyen"


Nicolas Schindler, Stratos 2000, est aujourd’hui formateur en aménagement paysager, concepteur et réalisateur de jardin et designer conseil en innovation.

Formé au design produit à Strate entre 1996 et 2000, Nicolas est quelqu’un d’appliqué et de discret. Il débute sa carrière dans le design de produits de luxe avec la joaillerie et l’ameublement haut de gamme auprès d’un tapissier décorateur sur Paris. Intégré au sein de cet atelier, les projets sont variés. Il y apprend beaucoup de choses du métier de designer, mais aspire à plus d’indépendance. En 2003, Nicolas bascule vers le statut de free-lance (Maison des Artistes). Cela lui offre toute la liberté dont il a besoin. Il partage son temps de créatif et designer-conseil vers une activité plus innovante. Travaillant dans une agence de prospective et d'innovation avec un collectif de chercheurs et d’experts, Nicolas évolue vers des projets visant à aider des grandes entreprises dans leur stratégie et leur innovation à long terme. Quelques grands comptes, comme SNCF ou l’Oréal, leur font confiance et leur confie la rédaction de cahier de prospective afin d'imaginer par exemple, le TGV et son environnement en 2020.


En école de paysagiste


Le type de statut d’indépendant choisi par Nicolas requière de travailler en réseau. Cela requière une personnalité et la communication avec le développement de son propre réseau, chose que Nicolas ne prend pas le temps de faire. Ce n’est pas son truc (! Lol !)

2005 est aussi l’année d’une remise à plat des valeurs et des aspirations pour Nicolas qui cherche à sortir de la cadence de la ville. Il désire se rapprocher d’un paysage plus littoral, quitté depuis les études supérieures. Décidé à ouvrir un nouvel horizon, Nicolas retourne sur les bancs de l’école pour une formation courte. Un BTS en une année, dont la spécialité est l’aménagement paysager, afin de mieux comprendre ce qu’est « le vivant » et comment il fonctionne. Cette formation pour adulte dense et exigeante, (apprendre de nouvelles choses est quelque chose de stimulant), apporte à Nicolas les connaissances techniques complémentaires à sa formation de designer généraliste. Désormais spécialisé en conception et réalisation de jardin, Nicolas développe son activité entre Rennes et Saint-Malo où il habite après sa formation basée en Bretagne.


Responsable de formation

L’écosystème d’entrepreneurs dans la région est porteur. Les projets et les contrats fonctionnent bien pour ce nouveau domaine. Nicolas aime concevoir, réaliser et mettre ses mains dans la terre. C’est le moment de synergies vertueuses. Des liens professionnels se tissent. La vie est belle.
Un marché qui a semblé porteur pendant quelques temps vient à s’essouffler avec les années. La faute à qui ? La conjoncture post 2007 ! Funk la crise !

En 2011, Nicolas quitte sa Bretagne. C’est l'année de faire un nouveau le bilan. Bercé par l’univers de la connaissance et le fait d’apprendre et de transmettre depuis ses années d’études supérieures, Nicolas devient responsable de la filière « aménagement du paysage » en BTS sur Bordeaux.


Pendant plus de 5 années, Nicolas rempile. Il enseigne, éduque, élève à plein temps.


La crise mène à l'écriture


En 2017, Nicolas aspire à diversifier ses activités et revenir à la pratique de ses savoir-faire. A la fois designer à l’approche holistique, il est aussi concepteur de jardin et innovateur. A la fin 2018, Nicolas co-écrit avec une mentor un livre("Nature de l'homme, nature de l'innovation" - Edition "Chez Nous" - 456!?  pages - Prix : 25 Euros) apportant des clés pour mieux comprendre dans quel monde nous vivons et des bases de réflexion pour l'avenir. C'est aussi le résumé de la méthode de travail qu'il utilise en prospective et innovation, afin de la diffuser plus largement.

Bientôt disponible dans les rayons des meilleures librairies, ce livre a été présenté à Strate en février 2019 lors d’une conférence. Inclassable, ce livre est considéré comme vulgarisation scientifique par les professionnels. Ce livre est une méthodologie. Son approche transversale aborde des notions sociales, environnementales et économiques du plus élargi au plus particulier. A lire par toute personne désireuse de soigner son approche systémique responsable et impliquée.


Petit récit écolo


Ce que Nicolas Schindler appelle les principes de la nature s'illustre une anecdote qu'il aime raconter.

« Lors d’un trek dans la verte nature colombienne, un homme occidental se restaure avec ce que ses « frères urbanisés » semblent savoir consommer le mieux, s’engraisser avec un paquet de chips, ... Au fil de généreuses poignées qu’il partage avec son guide indien Kogi, le sachet en vient à sa fin. Enfin, presque ! Ce sachet, le guide, il le chiffonne et le dépose à terre dans la nature environnante. Stupeur, effroi ! Notre compatriote occidental est choqué. Aussi privilégié soit-il, il n’en est pas moins attentif et aime ce qu’il l’entoure. Il estime devoir préserver ce patrimoine naturel. Ainsi, il ne peut comprendre ce geste qu’il considère fort déplacé. Il arrête son camarade. Le questionne sur son geste. Celui-ci ne comprend pas la gravité de la situation, que l’on pourrait considérer comme « fabriquée » ! Pas à pas, notre explorateur au visage pale s’explique : « Ce sachet fait de plastique est quelque chose de toxique dans cette nature. Il ne peut se dégrader seul, … » Sidéré par ces explications, notre natif de Colombie se trouve étonné et questionne son interlocuteur en retour : « mais comment est-ce possible que l’individu considéré comme faisant partie de la nature (pourrait-on comprendre) ne soit pas à même de concevoir une matière industrielle que la nature ne sache pas réintroduire dans son cycle de régénération, … » 


Permettre à la nature de se régénérer

Cette histoire illustre ce que Nicolas s’évertue à transmettre : une approche holistique, à la fois écologique et responsable. Enseignant en BTS (aménagement du paysage), Nicolas déplore que son jeune public ait une réflexion sur l’instant, sans approche ou connectivité transverse. Le verdict semble être le même pour les populations plus avancées en âge, … Notre perception de la nature en tant que citoyen/citoyenne est faussée. Nous faisons fausse route. Nos pouvoirs publics aussi. L’arrêt de la vente de produits phytosanitaires tels que le Glyphosate en est une illustration flagrante allant dans le bon sens mais n'est que la partie émergée de l'iceberg ! Mais que faut-il donc faire pour permettre à la nature de se régénérer et coexister avec notre population humaine sur terre ? 


1. Les recommandations à faire auprès de la jeune génération de Stratos ?

Une recommandation serait de comprendre et reprendre les principes de la nature comme source d’inspiration. Sur cette dynamique, je recommanderais de mettre en application les principes d'éco-conception et d'intégration de vos créations dans le grand cycle de la nature. Garder grand ouvert le livre de la nature car c'est notre première source d'inspiration et nous la dégradons jour après jour car nous ne la comprenons pas. Pour y arriver, il faut intégrer que nous en faisons partie et ne pas nous en exclure comme nous le faisons actuellement.


2. Les souvenirs des années Strate

Ce que je retiens de mes années d’études en design est une ouverture 360° et l’adoption de l’approche transversale et globale d’un sujet, mais pas uniquement. Les 4 années passées à Strate ont été géniales. A la fois structurantes et libératrices, ces années m’ont apportée une vision des plus élargie et résiliente. Toutes les méthodologies enseignées me permettent aujourd’hui de rebondir en continu et de faire des liens en permanence.


3. Ma vision du design

La transversalité est le maître mot. Il s’agit de faire les liaisons qui s’imposent entre écolonomie et social, les trois piliers du développement durable. Mon livre l’illustre. A discuter ensemble. Rester curieux de tout et créatif.


http://www.nicolasschindler-paysage.com/

268 vues Visites

Commentaires0

Veuillez vous connecter pour lire ou ajouter un commentaire

Articles suggérés

Portrait

Portrait de Stratos : Florian Roualin [Promo 2011 ]

photo de profil d'un membre

Benjamin Delaoutre

05 octobre

Portrait

Portrait de Stratos : Manuel Derler [Stratos 2003]

photo de profil d'un membre

Benjamin Delaoutre

07 janvier

Portrait

Portrait de Stratos : Maria Mäkimattila [Stratos 2010]

photo de profil d'un membre

Benjamin Delaoutre

05 juin